Colère – L’Art, c’est mon Plan A

C’est mon métier. C’est ma passion.
C’est mon plus grand rêve.
C’est la raison pour laquelle je vis.
C’est un besoin viscéral qui m’habite depuis mes 15 ans.
C’est un mode de vie. 
C’est la seule chose que je veux faire de toute mon existence.
Pourtant je n’y arrive pas toujours.
Être artiste c’est foutre le flip à tes parents.
C’est avoir des convictions et se battre pour les respecter. C’est faire des concessions, renoncer à certaines choses pour en obtenir d’autres. C’est avoir la foi. En la vie, en les autres. Croire que peut être, l’espace d’un instant, on peut faire passer un message ou une émotion et changer quelque chose.
Etre artiste, ce n’est pas moins bien qu’être médecin ou avocat. Ce n’est pas mieux qu’être plombier ou coiffeur.
C’est un métier qui nous choisi autant qu’on le choisi, autant qu’on s’y accroche, parfois jusqu’à s’en décoller les ongles et tout le coeur.
C’est indéniablement, amoureusement, passionnément, douloureusement mon plan A.

 

Réaction à la bêtise de Madame Angot chez Mr Ruquier qui a osé dire, avec un grand aplomb et presque émue par ses propres paroles, « quand on est artiste, c’est toujours un plan B (…) C’est toujours le résultat d’un échec de devenir artiste en fait« .